samedi, 26 juin 2010

ILS SONT REVENUS !

Vendredi 25 juin 2010, 17h00 "tapantes",
comme annoncé au programme du voyage par l'école, 
l'autocar nous ramenait les petits pêcheurs de moules.

Simon et Matthieu ont passé un très bon séjour à la mer.

En les retrouvant, je salue la Maman de Maxime et,
les 3 gamins, en choeur,
demandent à prolonger le moment passé ensemble.

Résultat ?
Ce matin, ils repartent avec Françoise et Maxime pour aller camper
à la ferme jusque demain et profiter du grand feu de la Saint-Jean.

Et Maman poste avant leur lever,
les jolis sourires d'après le repas d'hier soir :

Matthieu

Simon web

06:16 Écrit par !sa dans Famille | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

jeudi, 24 juin 2010

A LA PECHE AUX MOULES

Simon et Matthieu sont partis hier matin pour un petit séjour
 à la mer avec l'école.
Que dire sinon que la maison me semble bien vide
 sans leurs petites voix qui résonnent.
Eux, j'en suis sûre s'amusent comme des fous
 et rentreront avec plein d'histoires à raconter !

Bisous mes petits chatons !

Maman.

Simon

17:49 Écrit par !sa dans Famille | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

CLEMENTINE JOUE A CHAT PERCHE !

Image insolite de notre petite Clémentine
perchée en haut de la porte de la cuisine :

Clementine

08:57 Écrit par !sa dans Famille | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

samedi, 19 juin 2010

FELICITATIONS, LES GARCONS !

Malgré les tempêtes et les bourrasques,
deux petits matelots ont bien gardé le cap
à bord du vaisseau nommé ECOLE.

Chers petits mousses,
votre capitaine est fier de vous !

Vous sortez de 3ème primaire
avec les honneurs et les médailles !

Simon : 86%
Matthieu : 88%

Je vous souhaite un très bel été !

Maman.

16:11 Écrit par !sa dans Famille | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

jeudi, 03 juin 2010

CHERCHE EN TOI...

La source qui jaillit témoigne de la mer,
La feuille dans le ciel témoigne des racines,
La graine au coeur du fruit témoigne de la fleur,
La sève de l'aubier témoigne du soleil,

Il y a plus en vous qu'en toutes les forêts ;
Vous avez leur silence et leur monde secret,
Ne cherchez pas ailleurs ce que le coeur enferme :
Découvrez vos jardins, vos marais et vos îles.
Mais cherchez-les très loin, comme font les racines,
Très loin dans les régions nocturnes de vous-mêmes.

Que pour chaque douleur se lève une tendresse !
Qu'il y ait plus d'amour qu'il n'y a de misère,
Qu'il y ait plus de paix qu'il n'y a de colère,
Et bien plus de bonté qu'il n'y a de détresse.

Didier Rimaud.

10:40 Écrit par !sa dans Famille | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |