vendredi, 29 octobre 2010

EN QUÊTE DE BONHEUR ?

Un joli texte, une belle approche
à méditer pour ce reconcentrer sur l'essentiel :


Le Bonheur :

Si tu ne trouves pas le bonheur,
c’est peut-être que tu le cherches ailleurs...
Ailleurs que dans tes souliers.
Ailleurs que dans ton foyer.

Selon toi, les autres sont plus heureux.
Mais, toi, tu ne vis pas chez eux.
Tu oublies que chacun a ses tracas.
Tu n’aimerais sûrement pas mieux leur cas.

Comment peux-tu aimer la vie
si ton coeur est plein d’envie,
si tu ne t’aimes pas,
si tu ne t’acceptes pas ?

Le plus grand obstacle au bonheur, sans doute,
c’est de rêver d’un bonheur trop grand.
Sache cueillir le bonheur au compte-gouttes :
ce sont de toutes petites qui font les océans.

Ne cherche pas le bonheur dans tes souvenirs.
Ne le cherche pas non plus dans l’avenir.
Cherche le bonheur dans le présent.
C’est là et là seulement qu’il t’attend.

Le bonheur, ce n’est pas un objet
que tu peux trouver quelque part hors de toi.
Le bonheur, ce n’est qu’un projet
qui part de toi et se réalise en toi.

Il n’existe pas de marchands de bonheur.
Il n’existe pas de machines à bonheur.
Il existe des gens qui croient au bonheur.
Ce sont ces gens qui font eux-mêmes leur bonheur.

Si, dans ton miroir, ta figure te déplaît,
à quoi te sert de briser ton reflet ?
Ce n’est pas ton miroir qu’il faut casser.
C’est toi qu’il faut changer !


Charles-Eugène PLOURDE,
"Une lumière sur mes pas", Trois-Rivières 2003.

Petite_fille_aux_fleurs.jpg

16:20 Écrit par !sa | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

mardi, 26 octobre 2010

CHOUETTE PAS DE DEVOIRS, ON PASSE PAR LA FOIRE !

Ce mardi à la sortie de l'école, bonne surprise :
Simon et Matthieu n'ont pas de devoirs !
Chouette !

Aussitôt dit, aussitôt décidé !

On passe par la Foire de Liège manger une bonne "crasse" :
pâtes bolo pour Matth, hamburger pour Moumoune et pain saucisse pour Maman.

Comme on a dîné au lieu de goûter,
on a ensuite goûté au lieu de souper ! 

Mmmm... Gourmandise suprême bien connue des liégeois,
nous avons ramené des lacquements et nous nous sommes régalés !

Délicieux !

Lacquements.jpg

 

 

20:07 Écrit par !sa | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

dimanche, 24 octobre 2010

HEUREUX ANNIVERSAIRE, PRINCESSE !

Morgane,

Il y a treize ans hier, ta Maman te donnait le jour et je devenais ta Marraine.

Et tu es à présent déjà presque une jeune fille.

Très heureux anniversaire, ma Princesse !

Mo.jpg



 

15:50 Écrit par !sa | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

mercredi, 13 octobre 2010

CITATION

"C'est dans le feu que le fer se trempe et devient acier.
C'est dans la douleur que l'homme trouve la révélation de sa force."


Henri CONSCIENCE, Extrait de "Les Drames flamands".

images.jpg

17:00 Écrit par !sa | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

mardi, 05 octobre 2010

UN JOLI TEXTE SUR L'ÂGE


On arrive, on est en bas âge.
L'âge tendre, le premier âge
Et le temps de quelques saisons,
On atteint l'âge de raison.

Et puis voici la fleur de l'âge,
On a maintenant 16 ans,
Profitons-en ! Profitons-en !

A 25 ans, c'est le bel âge,
Et bientôt la force de l'âge.
On se réveille brusquement,
Sans savoir pourquoi ni comment,
Soudain, on est entre deux âges,
Et l'on devient d'un certain âge.

A quelques détails affligeants,
On observe les jeunes gens,
On comprend que l'on porte son âge.
Vos amis vous donnent votre âge.

Et comment le leur refuser
Puisqu'on est déjà tout usé
Et voici le déclin de l'âge,
Et l'on devient un homme d'âge.

On dit quand vous aurez mon âge.
Et plus rien n'est de notre âge.
Et c'est ainsi que d'âge en âge,
En portant son petit bagage,
Avec le coeur un peu meurtri
On atteint la fin du voyage.

Jean NOHAIN,
Extrait de "Au pied du Chêne", octobre 2010, n° 172. 

18:10 Écrit par !sa | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

DEUX PETITS FANTÔMES MALICIEUX DANS LA MAISON...


Merveilleuse, elle ne peut-être que merveilleuse, une journée qui débute ainsi !


J'avais prévu de me réveiller vers 6h30 ce matin.

Et puis, ...

J'ai été réveillée tout gentiment par deux petits trésors
qui m'apportaient une tasse de café.

Agréable surprise, n'est-ce-pas ?

Mais ce n'est pas tout !
Simon et Matthieu étaient déjà tout habillés,
avaient brossé leurs dents et fait leurs tartines !
Tout cela sans faire de bruit !


Non, non, je ne rêve pas en vous racontant cela :
ils ont 9 ans, sont déjà bien autonomes et adorent faire plaisir.


Merveilleux petits bonshommes ! Merci !


coeur.jpg

 

07:46 Écrit par !sa | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

lundi, 04 octobre 2010

BONTE


"Il faut plus qu'une pomme

Pour remplir un panier.
Il faut plus qu'un pommier
Pour que chante un verger.
Mais il ne faut qu'un homme
Pour qu'un peu de bonté
Luise comme une pomme
Que l'on va partager." 

17:32 Écrit par !sa | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |