jeudi, 04 novembre 2010

DRÔLES DE CHATS !

Vous vous souvenez, le 28 juillet dernier,  je vous annonçais la naissance
à la maison de deux chatons, dont la maman est Clémentine,
notre petite chatte.


Et bien, le petit Théodore, qui est finalement resté à la maison,
la tète encore !

Petit gourmand, canaillou et gros gâté !

DRÔLES DE CHATS !

Clementine-et-Theodore-web.jpg

 

16:07 Écrit par !sa | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

vendredi, 29 octobre 2010

EN QUÊTE DE BONHEUR ?

Un joli texte, une belle approche
à méditer pour ce reconcentrer sur l'essentiel :


Le Bonheur :

Si tu ne trouves pas le bonheur,
c’est peut-être que tu le cherches ailleurs...
Ailleurs que dans tes souliers.
Ailleurs que dans ton foyer.

Selon toi, les autres sont plus heureux.
Mais, toi, tu ne vis pas chez eux.
Tu oublies que chacun a ses tracas.
Tu n’aimerais sûrement pas mieux leur cas.

Comment peux-tu aimer la vie
si ton coeur est plein d’envie,
si tu ne t’aimes pas,
si tu ne t’acceptes pas ?

Le plus grand obstacle au bonheur, sans doute,
c’est de rêver d’un bonheur trop grand.
Sache cueillir le bonheur au compte-gouttes :
ce sont de toutes petites qui font les océans.

Ne cherche pas le bonheur dans tes souvenirs.
Ne le cherche pas non plus dans l’avenir.
Cherche le bonheur dans le présent.
C’est là et là seulement qu’il t’attend.

Le bonheur, ce n’est pas un objet
que tu peux trouver quelque part hors de toi.
Le bonheur, ce n’est qu’un projet
qui part de toi et se réalise en toi.

Il n’existe pas de marchands de bonheur.
Il n’existe pas de machines à bonheur.
Il existe des gens qui croient au bonheur.
Ce sont ces gens qui font eux-mêmes leur bonheur.

Si, dans ton miroir, ta figure te déplaît,
à quoi te sert de briser ton reflet ?
Ce n’est pas ton miroir qu’il faut casser.
C’est toi qu’il faut changer !


Charles-Eugène PLOURDE,
"Une lumière sur mes pas", Trois-Rivières 2003.

Petite_fille_aux_fleurs.jpg

16:20 Écrit par !sa | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

mardi, 26 octobre 2010

CHOUETTE PAS DE DEVOIRS, ON PASSE PAR LA FOIRE !

Ce mardi à la sortie de l'école, bonne surprise :
Simon et Matthieu n'ont pas de devoirs !
Chouette !

Aussitôt dit, aussitôt décidé !

On passe par la Foire de Liège manger une bonne "crasse" :
pâtes bolo pour Matth, hamburger pour Moumoune et pain saucisse pour Maman.

Comme on a dîné au lieu de goûter,
on a ensuite goûté au lieu de souper ! 

Mmmm... Gourmandise suprême bien connue des liégeois,
nous avons ramené des lacquements et nous nous sommes régalés !

Délicieux !

Lacquements.jpg

 

 

20:07 Écrit par !sa | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

dimanche, 24 octobre 2010

HEUREUX ANNIVERSAIRE, PRINCESSE !

Morgane,

Il y a treize ans hier, ta Maman te donnait le jour et je devenais ta Marraine.

Et tu es à présent déjà presque une jeune fille.

Très heureux anniversaire, ma Princesse !

Mo.jpg



 

15:50 Écrit par !sa | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

mercredi, 13 octobre 2010

CITATION

"C'est dans le feu que le fer se trempe et devient acier.
C'est dans la douleur que l'homme trouve la révélation de sa force."


Henri CONSCIENCE, Extrait de "Les Drames flamands".

images.jpg

17:00 Écrit par !sa | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

mardi, 05 octobre 2010

UN JOLI TEXTE SUR L'ÂGE


On arrive, on est en bas âge.
L'âge tendre, le premier âge
Et le temps de quelques saisons,
On atteint l'âge de raison.

Et puis voici la fleur de l'âge,
On a maintenant 16 ans,
Profitons-en ! Profitons-en !

A 25 ans, c'est le bel âge,
Et bientôt la force de l'âge.
On se réveille brusquement,
Sans savoir pourquoi ni comment,
Soudain, on est entre deux âges,
Et l'on devient d'un certain âge.

A quelques détails affligeants,
On observe les jeunes gens,
On comprend que l'on porte son âge.
Vos amis vous donnent votre âge.

Et comment le leur refuser
Puisqu'on est déjà tout usé
Et voici le déclin de l'âge,
Et l'on devient un homme d'âge.

On dit quand vous aurez mon âge.
Et plus rien n'est de notre âge.
Et c'est ainsi que d'âge en âge,
En portant son petit bagage,
Avec le coeur un peu meurtri
On atteint la fin du voyage.

Jean NOHAIN,
Extrait de "Au pied du Chêne", octobre 2010, n° 172. 

18:10 Écrit par !sa | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

DEUX PETITS FANTÔMES MALICIEUX DANS LA MAISON...


Merveilleuse, elle ne peut-être que merveilleuse, une journée qui débute ainsi !


J'avais prévu de me réveiller vers 6h30 ce matin.

Et puis, ...

J'ai été réveillée tout gentiment par deux petits trésors
qui m'apportaient une tasse de café.

Agréable surprise, n'est-ce-pas ?

Mais ce n'est pas tout !
Simon et Matthieu étaient déjà tout habillés,
avaient brossé leurs dents et fait leurs tartines !
Tout cela sans faire de bruit !


Non, non, je ne rêve pas en vous racontant cela :
ils ont 9 ans, sont déjà bien autonomes et adorent faire plaisir.


Merveilleux petits bonshommes ! Merci !


coeur.jpg

 

07:46 Écrit par !sa | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

lundi, 04 octobre 2010

BONTE


"Il faut plus qu'une pomme

Pour remplir un panier.
Il faut plus qu'un pommier
Pour que chante un verger.
Mais il ne faut qu'un homme
Pour qu'un peu de bonté
Luise comme une pomme
Que l'on va partager." 

17:32 Écrit par !sa | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

lundi, 27 septembre 2010

LA TOUTE PUISSANCE DE L'ENFANT NUL


"Maman, tu m'aides à faire mes lacets, j'y arrive pas, je te jure, j'y arriverai pas tout seul ; j'ai besoin de toi, mais oui, j'ai déjà tout essayé, je te dis que je ne sais pas le faire." "Tu me prends un verre d'eau au passage ?"
Et dans la voiture, quelques secondes plus tard : "Oh zut mon sac de gym et mon dix-heures ! Maman, tu a encore tout oublié !".

Maman a-t-elle réellement tout oublié ? Ou a-t-elle décidé qu'à partir d'aujourd'hui, ce ne serait plus à elle de penser pour son fiston ? Car, que fait-il seul cet enfant ? Ni ses tartines, ni ses lacets, ni se servir un verre d'eau, ni bien d'autres choses encore... A quoi pense-t-il tout seul ? Ni à son sac de gym, ni à son dix-heures, ni à ses cahiers de devoirs, ni, ni, ...

"Alleeeeeezzz, fais-le pour moi !".
A quoi dépense-t-il alors son énergie et son temps ? A insister, à persuader l'autre de son incapacité, à laquelle il finira malheureusement par croire lui-même. Il argumente son besoin de l'adulte pour la moindre nécessité quotidienne, il "scie" pour que l'un de ses parents lui porte son cartable, lui attache sa veste, ou lui retrouve ses lunettes.
"Il ne pense à rien, il oublie tout", entend-on dire souvent par des parents excédés... En effet, cet enfant ne fait rien et ne pense presque rien par lui-même, si ce n'est avoir une influence sur l'action de l'autre. Il est passé maître es "faire faire et faire penser à sa place". Que ce soit son père ou sa mère, un adulte qui passe par là ou encore un frère ou une soeur, tous sont bons pour contribuer à son titre de champion en la matière !

"Je suis nul".
Pourtant, cet art de déléguer ne lui apporte pas tant de bonheur ! Il se dit nul et prétend ne rien valoir, et finit par se sentir incapable. Le serait-il vraiment ? Ou se croit-il incapable de se sortir tout seul ? L'est-il devenu, à force de faire faire par les autres ?  Utiliser presqu'à leur insu les bras et les jambes de ses parents, voire, leur tête aussi, est une compétence en soi. Malheureusement, elle casse les possibilités personnelles de l'enfants, celles d'utiliser ses propres capacités, de se faire confiance et d'y arriver tout seul.

Le cercle vicieux.
L'adresse se développe avec la pratique, les essais et les erreurs la renforcent et par-là même, réassurent l'enfant sur ses capacités toutes personnelles. La maladresse, quant à elle, augmente avec le manque d'essais et d'erreurs. Le cercle vicieux est vite installé.
Rodrigue n'arrive pas à fermer son cartable, il demande et redemande à son père de le fermer pour lui. Au bout de dix minutes de discussion pénible, le papa, fatigué, ferme ce cartable pour pouvoir passer à autre chose. Mais l'enfant revient aussi vite demander de tartiner son pain, de le servir de cacao...

D'une certaine façon, faire pour l'enfant, agir à sa place, c'est aussi lui signaler que l'on est d'accord avec sa façon de penser : qu'il n'est pas capable de le faire seul, qu'il a besoin de quelqu'un pour ça, qu'il est donc peut-être aussi un peu "nul". Faire à sa place, c'est aussi l'empêcher d'essayer et de croire en lui !
Hélas, ces enfants-là sont parfois si tenaces qu'on finirait soi-même par croire à leur fameuse incapacité ! Alors l'enfant a réussi... et échoué en même temps.

Faire ou faire faire, il faut choisir.
Le pouvoir de faire faire c'est bien, c'est ce que veut actuellement notre Rodrigue, mais le pouvoir d'y arriver tout seul, c'est encore mieux. L'enfant ne le sait pas encore. S'il trouve sur son chemin des adultes plus tenaces encore que lui, il découvrira sans doute que le pouvoir de soi sur soi est bien plus passionnant que le pouvoir que l'on peut avoir sur les autres.



Vanessa GREINDL, Le Ligueur n° 20 du 17 mai 2000. 

18:58 Écrit par !sa | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

dimanche, 19 septembre 2010

UN PETIT CUISINIER A LA MAISON

Matth et Moumoune grandissent et sont de vrais "grands" garçons.
Ils évoluent et acquièrent nouveaux apprentissages, tout en se découvrant de nouveaux centres d'intérêt.

Là, c'est Matth qui se prend de passion pour la cuisine. Avec Maurice, mon Parrain, il apprend les premiers rudiments : peler les pommes de terre, les découper et en faire des frites, cuire la viande; etc...

Et ce matin, Matthieu avait envie de faire plaisir à son frère.

Sous mon regard et en suivant mes instructions pas à pas, il lui a concocté une omelette pour le petit déjeuner.

Moumoune s'est régalé et Matth était tout fier ! 

20:02 Écrit par !sa dans Famille | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

lundi, 06 septembre 2010

ET VOILA...

Nos chatons, Théodore et Perdita,  
ont tous deux trouvé une gentille famille d'adoption.


Ils quitteront notre foyer dans les jours à venir.

Je leur souhaite déjà, ainsi qu'à leurs maîtres,
une longue et heureuse vie pleine de tendresse ! 

17:45 Écrit par !sa | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

dimanche, 05 septembre 2010

ON A INVITE NOTRE COPAIN MAXIME !


La rentrée, c'était mercredi.


Les enfants n'ont pas perdu de temps.

Trop heureux d'avoir retrouvé leurs copains de classe,
ils ont demandé à inviter Maxime.

De chouettes moments pour les enfants,
et les mamans !

Sim,-Max-et-les-chiens.jpg

Matth,-Max-et-les-chiens.jpg

Francoise-et-Perdita.jpg

08:35 Écrit par !sa dans Famille | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

LES POILUS PRENNENT LA POSE

 

Mimi.jpg

Cana.jpg

Perdita-04-09-2010.jpg

Theodore-04-09-2010.jpg

 

08:30 Écrit par !sa | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

jeudi, 02 septembre 2010

LE SAVOIR, C'EST LE POUVOIR

Si tu as une pomme,
que j'ai une pomme
et que l'on échange nos pommes,
nous aurons chacun une pomme.

Mais si tu as une idée,
que j'ai une idée
et que l'on échange nos idées,
nous aurons chacun deux idées ! 

07:56 Écrit par !sa | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

mercredi, 01 septembre 2010

C'EST LA RENTREE !

Dans une heure, la cloche de votre école retentira pour la première fois cette année.

Une année riche en apprentissages et expériences de toutes sortes,
voici ce que je vous souhaite. 


Bonne rentrée, les enfants !

images.jpg

 

07:33 Écrit par !sa | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

lundi, 30 août 2010

CHATONS A DONNER A LIEGE

Nos deux adorables chatons :

"Théodore"
, le petit mâle roux et blanc au poil duveteux,
et "Perdita", la petite femelle au pelage de dalmatien,
attendent tous deux une gentille famille d'adoption.

Theodore-web.jpg

Perdita-web.jpg



Ils seront sevrés la semaine prochaine (le 7 septembre 2010).

N'hésitez pas à prendre contact par courrier électronique pour toute information.

NB : Ils sont élevés en famille et sont habitués à nos petits chiens.

Théodore et Perdita ont tous deux trouvés des foyers aimants.
Ils quitteront la maison dans les jours prochains.
Je leur souhaite, ainsi qu'à leurs maîtres,
une longue vie pleine de caresses et de tendresse. 

 

 

08:59 Écrit par !sa dans Famille, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

lundi, 23 août 2010

CHATONS A DONNER

Comme je l'annonçais le 28 juillet dernier,
notre petite Clémentine a donné naissance à 2 magnifiques chatons.

Mon fils Simon a la fantaisie de leur donner des prénoms.
Il adore les chats et s'il le pouvait, il s'arrangerait pour que nous les gardions tous.

Malheureusement, ce n'est pas possible.
Clémentine, en effet, a des bébés pour la seconde fois et nous avons également d'adorables petits chiens.

Il faut donc rester raisonnables et trouver de douces familles d'adoption pour les bébés que nous avons choyés.

Voici le petit mâle, prénommé Théodore :
C'est fou ! Il est quasiment identique à son frère Indiana (précédente portée) :

Theodore-web.jpg
Simon-et-Theodore-web.jpg

Lucas (le copain des garçons), Simon et Perdita,
la petite femelle au pelage tacheté de noir comme un dalmatien :

Perdita-web.jpg

Les chatons seront disponibles à partir du 7 septembre prochain.
N'hésitez pas à me contacter par courrier électronique pour toute information.

Théodore et Perdita ont tous deux trouvés des foyers aimants.
Ils quitteront la maison dans les jours prochains.
Je leur souhaite, ainsi qu'à leurs maîtres,
une longue vie pleine de caresses et de tendresse. 
 

19:54 Écrit par !sa dans Famille, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

samedi, 21 août 2010

ET DIRE QUE LA RENTREE EST A NOS PORTES...


L'été a filé,

Le soleil s'est longtemps dérobé à notre plaisir.

On aimerait encore en profiter.

Et nous voici, déjà, à 10 jours de la rentrée.

Chaussures à acheter,

Cartables à remplir,

Il faut se préparer...

La rentrée en 4ème année sonne à notre porte !

cartable.jpg

 

07:40 Écrit par !sa dans Famille | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

vendredi, 06 août 2010

MOUMOUNE A BEAUCOUP D'HUMOUR


Simon et ses facéties,

Simon et son humour,

Il est drôle cet enfant !
Et il ne faut pas lui souffler les idées pour qu'il fasse le clown !


Le voici attaqué par une crevette géante !

S5000073-web.jpg

06:36 Écrit par !sa | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

mercredi, 28 juillet 2010

DECIDEMMENT, LES "ARRIVEES" SE BOUSCULENT A LA MAISON !

Comme j'en ai déjà parlé il y a quelques temps, nous attendons notre chiot avec impatience.

"Jalko, plus bas, tu verras le bel enclos que ton futur maître est entrain de te préparer."

Jalko.jpg

enclos.jpg

Et puis, ce matin, c'est notre petite chatte Clémentine qui a donné naissance à deux chatons.
Un blanc avec quelques taches noires et un roux et blanc.

Ils seront à donner dans 6 semaines, n'hésitez pas à me contacter.

17:18 Écrit par !sa | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

dimanche, 25 juillet 2010

PETITES ACTIVITES DU DIMANCHE APRES-MIDI


Pendant que Simon dessine et que Matthieu téléphone,

Cana essaie l'enclos de Jalko en cours de réalisation.

S5000001-web.jpg
S5000003-web.jpg
S5000002-web.jpg

18:31 Écrit par !sa | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

samedi, 24 juillet 2010

UN CRACHEUR DE FEU RIEN QUE POUR NOUS !

A la mer, Pascal, le Papa de Jacques et Pauline, avait lancé un pari pour les enfants.
"Sais-je cracher le feu : oui ou non ?".
Les petites langues et les petits cerveaux ont chauffé bon train.
Et le pari a été remporté par ceux qui y ont cru car Pascal a craché le feu "rien que pour nous" !

S5000119-web.jpg

 

S5000110-web.jpg
S5000120-web.jpg
S5000122-web.jpg




 

 

 

 

15:05 Écrit par !sa | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

mardi, 20 juillet 2010

GRR... JE RALE...

En cette fin d'après-midi, Grégory, mon frère, avait répandu du sable dans le fond de la cour pour débuter les fondations de l'enclos de Jalko.

Il faut préparer son arrivée, à notre nouveau pensionnaire, dans un peu moins d'un mois, il sera parmi nous.

Georges, le chat, est allé se coucher sur le sable tout frais. 
Je pense directement à prendre une photo, je trouve l'image jolie et le titre d'un article me vient à l'esprit : "GEORGES, LE CHAT PACHA - PAS CHAT".

J'ai envie de raconter que chez nous aussi, on a une version de "Bruxelles les Bains" et que même les chats pachas ont le droit d'en profiter !

Je me saisis de l'appareil photo, je prends le cliché.
Je vérifie, l'image est belle.
Mon article en tête, je regarde à nouveau les chaudes couleurs de la photo : un mur en crépi "comme dans le Sud de la France", les fleurs juste devant, le sable jaune et mon beau Georges allongé au premier plan.

Et là... Non, je ne pense pas avoir été "blonde" (j'utilise ce terme dans le cadre de l'expression, je vous rassure, j'ai de nombreuses amies blondes) dans une vie intérieure, et pourtant...

Je m'aperçois qu'il n'y a pas de carte-mémoire dans l'appareil et que je n'arrive pas à transférer mon chat pacha sur une carte afin de pouvoir l'enregistrer sur l'ordinateur.

Grr... Je râle... Mais je ne résiste pourtant pas à vous narrer ma déconvenue, histoire de vous faire sourire devant votre écran !

20:37 Écrit par !sa | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

samedi, 17 juillet 2010

PETITS TRESORS

S5000089-web.jpg

S5000093-web.jpg

































 

19:51 Écrit par !sa | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

samedi, 26 juin 2010

ILS SONT REVENUS !

Vendredi 25 juin 2010, 17h00 "tapantes",
comme annoncé au programme du voyage par l'école, 
l'autocar nous ramenait les petits pêcheurs de moules.

Simon et Matthieu ont passé un très bon séjour à la mer.

En les retrouvant, je salue la Maman de Maxime et,
les 3 gamins, en choeur,
demandent à prolonger le moment passé ensemble.

Résultat ?
Ce matin, ils repartent avec Françoise et Maxime pour aller camper
à la ferme jusque demain et profiter du grand feu de la Saint-Jean.

Et Maman poste avant leur lever,
les jolis sourires d'après le repas d'hier soir :

Matthieu

Simon web

06:16 Écrit par !sa dans Famille | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

jeudi, 24 juin 2010

A LA PECHE AUX MOULES

Simon et Matthieu sont partis hier matin pour un petit séjour
 à la mer avec l'école.
Que dire sinon que la maison me semble bien vide
 sans leurs petites voix qui résonnent.
Eux, j'en suis sûre s'amusent comme des fous
 et rentreront avec plein d'histoires à raconter !

Bisous mes petits chatons !

Maman.

Simon

17:49 Écrit par !sa dans Famille | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

CLEMENTINE JOUE A CHAT PERCHE !

Image insolite de notre petite Clémentine
perchée en haut de la porte de la cuisine :

Clementine

08:57 Écrit par !sa dans Famille | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

samedi, 19 juin 2010

FELICITATIONS, LES GARCONS !

Malgré les tempêtes et les bourrasques,
deux petits matelots ont bien gardé le cap
à bord du vaisseau nommé ECOLE.

Chers petits mousses,
votre capitaine est fier de vous !

Vous sortez de 3ème primaire
avec les honneurs et les médailles !

Simon : 86%
Matthieu : 88%

Je vous souhaite un très bel été !

Maman.

16:11 Écrit par !sa dans Famille | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

jeudi, 03 juin 2010

CHERCHE EN TOI...

La source qui jaillit témoigne de la mer,
La feuille dans le ciel témoigne des racines,
La graine au coeur du fruit témoigne de la fleur,
La sève de l'aubier témoigne du soleil,

Il y a plus en vous qu'en toutes les forêts ;
Vous avez leur silence et leur monde secret,
Ne cherchez pas ailleurs ce que le coeur enferme :
Découvrez vos jardins, vos marais et vos îles.
Mais cherchez-les très loin, comme font les racines,
Très loin dans les régions nocturnes de vous-mêmes.

Que pour chaque douleur se lève une tendresse !
Qu'il y ait plus d'amour qu'il n'y a de misère,
Qu'il y ait plus de paix qu'il n'y a de colère,
Et bien plus de bonté qu'il n'y a de détresse.

Didier Rimaud.

10:40 Écrit par !sa dans Famille | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

samedi, 22 mai 2010

LE TEMPS PASSE VITE...

Il y a déjà 5 ans et demi, je tatonnais pour démarrer mon blog.

Je ne savais pas combien, au fil du temps, il me deviendrait précieux.

C'est à chaque fois le même plaisir de venir noter ici,

Chacune des petites aventures de nos vies.

Précieux pour le plaisir qu'il me donne,

Précieux pour le souvenir qu'il laissera à ceux que j'aime,

Précieux, précieux, précieux.

Je saisis cette occasion pour remercier ceux et celles qui me lisent,

Et ceux qui m'aiment pour leur affection et leur soutien.

bisous


06:32 Écrit par !sa dans Famille | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |